Le tollé est général suite aux propos tenus par l’ancien chef de cabinet du président de la République, Moustapha Diakhaté sur le prophète de l’Islam, Mohamed et ses parents. Invité de l’émission le Rendez-vous de Senegal7, l’ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar a, en effet, tenu des propos jugés blasphématoires et s’est fait sévèrement lyncher sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *