Afrique du Sud : une centaine de malades mentaux morts, faute de soins

yuityuity

Des audiences publiques ont commencé lundi en Afrique du Sud pour faire la lumière sur les circonstances de la mort d’une centaine de malades mentaux en 2016.

Le scandale avait éclaté en février dernier, lorsque la révélation a été faite par une enquête officielle.

Pour faire des économies, le ministère provincial de la santé avait décidé de transférer, en urgence, ces patients d’un hôpital psychiatrique de Johannesburg, vers 27 centres de soins.

Des centres qui sont souvent mal équipés, privés de chauffage et surchargés.

Ces établissements avaient été sélectionnés ”de façon mystérieuse”, selon l’auteur du rapport initial.

La majorité d’entre eux ne possédait pas de licence pour assurer des soins professionnels spécialisés.

La plupart des malades sont morts de faim, déshydratés ou suite à des diarrhées, car ils n’ont pas reçu les soins adéquats.

Au total, un millier de patients ont été transférés dans ces conditions.

Les audiences qui devraient durer trois semaines, pourraient mener à l’inculpation des fonctionnaires responsables du drame.

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire *