Attribution de Licences MVNO à Youssou Ndour et cie : Serigne Mboup et d’autres concurrents saisissent l’armp

serigne-mboup

D’après le quotidien L’Observateur, l’attribution des licences MVNO à Youssou Ndour, El Hadji Ndiaye et Mbackiyou Faye a été vivement dénoncée par les autres soumissionnaires. Ces derniers qui parlent d’une violation du règlement intérieur de l’appel d’offres vont introduire une demande de recours à l’Armp. « Deux articles du règlement de l’appel public à candidatures (Rac), insistent sur le respect des règles de confidentialité. Il s’agit des articles 3.3 et 5. 14. Il est tout de même curieux que cette règle imposée par l’Artp aux soumissionnaires, soit violée par l’Autorité, elle-même », dénoncent des candidats.

En effet, « plus grave encore, les résultats sont communiqués à l’opinion publique à l’insu des soumissionnaires ayant répondu à l’appel d’offres », note-t-on. Ceux-ci, soulignent également qu’il est indiqué que les candidats ayant satisfait aux critères techniques seraient invités pour l’ouverture et la lecture des offres financières. Mais, constatent-ils, « à la lecture des propos du directeur des affaires juridiques de l’Artp, il semblerait que seul un candidat par opérateur a satisfait aux critères techniques. Ce qui est impossible au regard de la qualité de certains dossiers techniques non retenus, que nous avons consultés, avec l’avis éclairé d’experts dans le domaine »

Dans ce cas, « le règlement de l’appel à candidatures tel que dicté, devrait conduire à sélectionner au minimum deux soumissionnaires par opérateur satisfaisant aux critères techniques et de les départager sur la base des offres financières ». Autre irrégularité constatée par les autres candidats, le délai de 3 jours pour désigner les attributaires provisoires, alors que le dossier d’appel à candidatures stipulait un délai de 10 jours».

Pour les autres candidats, « compte tenu des enjeux et de la technicité du dossier, ce délai indiqué de 10 jours aurait dû être mis à profit pour étudier avec plus de rigueur le contenu des offres et pourquoi pas, convoquer les soumissionnaires pour des séances de présentation, de demande d’éclaircissements et demande d’information de la commission ».
23 entreprises avaient retiré le dossier de candidature mais finalement seules 11 parmi elles ont déposé. Il s’agit de Sirius Telecom Afrique, Origine Sa, Oumou Leader Distribution Equipement, Vectone Mobile Sa, CCBM, Africa Access, GFM, Starlog, Wiss Africa, Wotel et la Poste.

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire *