France
ACTUALITÉ, AUDIOS & VIDÉOS,
01/12/2020 11:14

Centre de redressement : Jamra félicite Serigne Modou Kara Mbacké.

Jamra s’est exprimée sur les découvertes de la Brigade des Recherches au niveau des centres de redressement de Serigne Modou Kara Mbacké.

Selon l’ONG, Kara a toujours déployé les moyens nécessaires « pour aider les jeunes à se libérer de l’esclavagisme de la drogue. Comme en atteste à suffisance un extrait-vidéo posté sur la page Facebook de JAMRA relatif à une séance de psychothérapie de masse, au profit d’une centaine de jeunes toxicomanes que Serigne Modou Kara avait regroupés dans un champs, à Lansar, en 1995, déjà». 

JAMRA ajoute avoir « toujours salué les efforts consentis par Serigne Modou Kara pour aider les jeunes à s’affranchir de toutes formes de dépendance aux substances euphorisantes ou enivrantes ».

« Serigne Modou Kara est dans une logique d’apaisement »

L’ONG a également félicité « Serigne Modou Kara Mbacké pour s’être très tôt inscrit dans une posture d’apaisement , en annulant la conférence de presse qu’il comptait tenir, ainsi que son grand rassemblement traditionnel du 31 décembre. Et rend hommage à sa posture légaliste , consistant à faire mettre à la disposition de la Section de Recherches de la Gendarmerie, un des geôliers qui cherchait refuse à son domicile.” Une attitude qui mérite « d’être saluée », estime Jamra. 

Des objectifs initiaux dévoyés 

Néanmoins, Jamra et ses acolytes n’ont pas manqué de fustiger « toutes les formes d’exercice de police privée; qu’il s’agisse de milices religieuses ou politiques. Elles se sont toujours révélées comme des sources potentielles de dérives violentes. ».

Elle juge également que les objectifs initiaux de ces centres de redressement ont été dévoyés et souhaite que « toute la lumière soit faite sur cette affaire ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *