France
AUDIOS & VIDÉOS,
16/02/2021 04:13

COVID-19 AU SÉNÉGAL : “70,4% DE LA POPULATION PRÊTE POUR LE VACCIN” (ENQUÊTE BPE)

Le Bureau de Prospective Économique (BPE) du Sénégal a initié une série d’enquêtes d’opinion de sorte à évaluer le niveau de sensibilisation et les comportements des populations face à la Covid 19 mais aussi le degré d’appréciation des politiques menées par le Gouvernement en vue de maîtriser la propagation du virus et de faire face à ses conséquences sur les conditions de vie des ménages.

« Depuis le mois de mars 2020, la mise en œuvre d’une stratégie de réponse contre la maladie Covid-19 au Sénégal constitue une priorité. Elle vise à prévenir et à atténuer la propagation et les effets de la maladie avec notamment les efforts de changement de comportement, l’identification rapide des cas suspects à travers les systèmes communautaires d’alerte précoce », renseigne le rapport.

Une enquête téléphonique est réalisée auprès d’un échantillon de 1.110 personnes sélectionnées selon la méthode des quotas. Les variables de quotas utilisées sont : le sexe, l’âge, le niveau de formation et le département. Elle respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l’enquête par sondage.

L’univers de l’enquête (ou population cible) est constitué des individus âgés de 18 ans ou plus, des 45 départements du pays, appartenant à un ménage ordinaire.

A la question de savoir quelle serait la meilleure solution pour freiner la Covid, 33,8% des sondés citent en priorité le port de masque ; 19,3% privilégient le lavage régulier des mains avec de l’eau et du savon, ou du gel hydroalcoolique ; 18,1% optent pour l’arrêt de tous les rassemblements. Le vaccin est cité comme solution par 15,1%.

Ces derniers pensent que la vaccination est la meilleure solution pour mettre un terme à la Covid.

Accepter de se faire tester si des tests de Covid gratuits sont disponibles, 70,4% des sondés répondent par l’affirmative. Toutefois, 25,9% des personnes interrogées refuseraient de se faire tester, même gratuitement, dont les deux-tiers pensent qu’il n’est pas nécessaire de faire un test s’il n’y a pas de symptômes et le reste a peur de la stigmatisation.

Se faire vacciner si un vaccin contre la Covid est disponible au Sénégal, 50,2% des sondés (soit +11,9 points de pourcentage depuis décembre 2020) des personnes interrogées qui répondent par l’affirmative, dont 35,1% le feraient au motif de se prémunir définitivement du virus, et 15,1% si c’est une recommandation des autorités sanitaires.

On note donc une forte amélioration de l’adhésion à la vaccination, entre décembre 2020 et février 2021. 43,9% des sondés (-14,7 points de pourcentage depuis décembre) ne sont pas prêts à se faire vacciner si un vaccin contre la Covid est disponible au Sénégal. Ils avancent comme raisons « le risque de faire face à d’éventuels effets secondaires » (pour plus de la moitié d’entre-deux), « la rapidité de fabrication des vaccins contre le coronavirus », la non-responsabilité des laboratoires ou le fait qu’ils considèrent que la Covid n’est pas dangereuse.

L’enquête a été réalisée par téléphone, les 13 et 14 février 2021, en langues nationales ou en français, sur la base d’un questionnaire préétabli comme suit : le niveau de gravité de la maladie, les causes de la récente hausse des cas Covid, meilleure solution pour freiner la Covid, avis des sondés des Régions de Dakar et Thiès sur le couvre-feu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *