France
AUDIOS & VIDÉOS,
11/08/2020 07:35

Covid-19 : Augmentation des cas graves, 2 décès et 68 nouveaux tests positifs

Conséquence de l’augmentation des cas positifs au coronavirus, de nouveaux malades sont admis dans les services de réanimation pour leur prise en charge. Ce mardi 11 août, le porte-parole du ministère de la Santé et de l’Action sociale, Docteur El Hadji Mamadou Ndiaye a signalé 49 patients gravement atteints contre 45 répertoriés hier.
Malgré cela, 68 nouvelles contaminations à la Covid-19 ont été détectées. C’est ce qui ressort du communiqué numéro 163  sur l’évolution de la pandémie au Sénégal de ce mardi 11 août. Ces nouveaux infectés ont été révélés à la suite d’un échantillon de 876 tests. Ce qui donne un taux de positivité de 7,76%.  
Selon les résultats des examens virologiques publiés au quotidien, les tests positifs proviennent de 29 cas contacts suivis par les services du ministère et de 39 cas issus de la transmission communautaire localisés dans les villes ou quartiers suivants: Kaolack (6), Kédougou (5), Mbour (4), Thiès (4), Touba (4), Ziguinchor (3), Fann Résidence (2), Parcelles Assainies (2), Richard-Toll (2), Diourbel (1), Guédiawaye (1), Hlm 6 (1), Keur Massar (1), Kolda (1), Liberté 5 (1) et Mbao (1).
Pire, la liste des victimes continue de s’allonger de jour en jour. 2 décès supplémentaires ont été enregistrés, hier lundi 10 août par les autorités sanitaires. Ce qui porte le bilan des personnes décédées à 236.
Le Directeur de la Prévention de soutenir que 59 patients hospitalisés ont été contrôlés négatifs, donc déclarés guéris. Tout en rassurant que l’état de santé des autres malades est stable.
Depuis le début de cette pandémie, le Sénégal a enregistré 11380 cas positifs au coronavirus dont 7449 personnes guéries, 238 décédés, 1 évacué (finalement décédé en France). Donc, ils sont 3692 malades à être sous traitement.
Le ministère de la Santé et de l’Action sociale recommande aux populations de respecter les mesures de prévention individuelle et collective. Docteur Mamadou Ndiaye a ainsi insisté sur le port obligatoire et correct du masque (couvrant le nez et la bouche) même pendant qu’on parle ou qu’on tousse. Il a également recommandé la distanciation physique d’au moins un (1) mètre dans les lieux de rassemblements ou publics et le lavage fréquent des mains pour rompre la chaîne de transmission du virus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *