Démission du magistrat Ibrahima H. Dème: le garde des sceaux, Sidiki Kaba annonce des sanctions

sidiki-kaba

Le magistrat Ibrahima Dème qui vient de claquer la porte du Conseil supérieur de la Magistrature, pourrait connaitre le même sort qu’Ousmane Sonko. Pour Sidiki Kaba c’est possible qu’il puisse être être radié ou rétrogradé. Toutefois, le garde des Sceaux précise que la décision ne pourrait être prise que par ses pairs.

Le magistrat Ibrahima H. Dème pourrait être radié ou rétrogradé. Cependant, pour Sidiki Kaba, cette décision ne pourrait être prise que par ses pairs du Conseil supérieur de la magistrature.

« Lorsqu’il y a un magistrat qui viole les règles concernant sa propre profession, il comparaît devant le tribunal des pairs. C’est le Conseil supérieur de la Magistrature réuni en commission disciplinaire qui prend une décision », a laissé entendre SIdiki Kaba.

Selon le garde des Sceaux, “il faut éviter une justice sensationnelle et émotionnelle, toutes les questions essentielles qui peuvent être débattues, il y a un cadre approprié pour le faire. Autrement dit-il, on sort complètement des règles“.

De l’avis du ministre de la Justice, “il n’y aucune possibilité au président Macky Sall de prendre une décision, mais au Conseil supérieur de la magistrature réuni en composition disciplinaire d’en décider“.

One response to “Démission du magistrat Ibrahima H. Dème: le garde des sceaux, Sidiki Kaba annonce des sanctions”

  1. Web Hosting says:

    Ce qui «ne releve pas vraiment d’une independance de la justice», deplore-t-il sur les ondes de Walf radio. A l’en croire, si un magistrat parvient a etre nomme dans des conditions qui manquent de transparence ou bien que le conseil de la Magistrature n’a pas ete saisi totalement, ce magistrat-la n’a pas beneficie de l’independance qu’on attend d’un homme de justice.

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire *