Les garde-côtes Libyens ont intercepté près de 300 migrants

gfrdfgr

Les cadavres de sept migrants ont été retrouvés à bord d’embarcations de fortune au large de la Libye au cours de plusieurs opérations de secours qui ont permis de sauver quelque 900 personnes, ont indiqué mercredi les garde-côtes italiens.

Huit opérations de secours, coordonnées par les garde-côtes italiens, ont permis de sauver ces centaines de migrants ayant tenté la traversée de la Méditerranée depuis les côtes libyennes à bord de canots pneumatiques, a-t-on précisé de même source.

A bord de l’un de ces canots, les corps de sept migrants, dont la nationalité n’a pas été précisée, ont été retrouvés et transportés à bord d’un navire militaire opérant dans le cadre du dispositif Sophia visant à lutter contre les passeurs libyens, selon les garde-côtes.

Les arrivées de migrants en Italie ont chuté de 30% au cours des huit premiers mois de l’année, a indiqué le ministère de l’Intérieur cette semaine, principalement suite à une forte baisse depuis juillet, date à laquelle l’Italie a signé un accord avec la Libye.

Interception de migrants au large de la Libye

Dans le cadre de cet accord, les garde-côtes libyens ont joué un rôle beaucoup plus actif dans la prévention des traversées. Plus tôt cette semaine, ils ont intercepté 299 migrants originaires de pays d’Afrique subsaharienne sur deux bateaux en caoutchouc à l’est de Tripoli, ont indiqué des responsables. Les migrants ont été interceptés près de la ville de Zliten par l’un des nombreux navires de garde-côtes que l’Italie a réparé et livré à la Libye plus tôt cette année.

Le littoral occidental de la Libye est le principal point de départ pour les migrants qui tentent d’atteindre l’Europe par bateau, beaucoup d’entre eux fuyant les conflits ou la pauvreté.

Le ministère de l’Intérieur a déclaré mardi qu’entre janvier et octobre, 111.397 migrants avaient atteint l’Italie par bateau contre 159.427 durant la même période en 2016. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), au moins 2.630 personnes sont mortes en mer cette année essayant de traverser pour arriver en Italie.

Diasporaenligne.net

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire *