France
AUDIOS & VIDÉOS,
17/03/2021 05:00

Emploi des jeunes : 50 milliards FCFA injectés dans le « Fonds d’urgence », 49 milliards pour la création d’une dizaine de milliers d’emplois

Dakaractu relevait il y a trois jours, que le Chef de l’État, dans sa volonté d’instaurer un vent d’apaisement à la suite des émeutes du début du mois de Mars, travaillait à la création d’un fonds pour le financement des jeunes porteurs de projet et qui serait logé à la Présidence. 

Dakaractu a appris aujourd’hui qu’une réflexion avancée en cours au niveau des services de la Présidence sur le pilotage de ces fonds et deux idées sortiraient majoritairement. En effet, il a été émis l’idée de faire de ce montant de 50 milliards de FCFA, un fonds spécial logé et géré par la Présidence. Il a été déjà dit que le Chef de l’État Macky Sall tiendra le gouvernail de la coordination et de l’utilisation de ces fonds. À dessein, il s’agira d’assurer la bonne coordination du fonds pour qu’il soit ouvert à tous les jeunes sénégalais quelle que soit leur appartenance politique. Une volonté ferme et réaffirmée par le Chef de l’État selon nos sources
.
Mais d’un autre côté, les fonctionnaires de l’État suggéreraient une autre gestion. En effet l’idée serait que les fonds soient logés à la délégation à l’entreprenariat rapide (DER). En effet, la DER dont la mission consiste à contribuer à dynamiser l’entreprenariat en octroyant à ses cibles des financements, semble habilité à pouvoir les contrôler. Les services de la DER qui maîtrisent déjà assez bien les rouages et fonctionnements de mise en œuvre de dispositifs efficaces de financement et d’assistance technique en matière d’entrepreneuriat, serait un bon sparring-partner. En outre la DER, étant elle-même logée à la Présidence de la République, la création d’un autre fonds logé à la même enseigne serait perçu comme un éternel recommencement.

Et pour se faire, la simplicité et la célérité des procédures d’accès aux financements seront revues. Les procédures de financement de la DER seront grandement allégées nous renseigne-t-on et aussi derrière,  permettre à la Présidence de contrôler encore mieux les fonds. Sur la mise en œuvre, les services de l’État sont en train de travailler avec les services du Ministère de l’économie et des finances afin d’introduire ce fonds dans la prochaine loi de finances rectificative afin de pouvoir très vite, le faire fonctionner, avait-on écrit. Un délai a même été fixé. « Il devrait être fonctionnel au plus tard au mois d’Avril », nous souffle-t-on.

Mais ce n’est pas tout, 49 autres milliards devraient aussi être injectés pour l’emploi des jeunes. L’objectif est de créer une dizaine de milliers d’emplois dans tous les secteurs. Un recrutement massif devrait être opéré dans la fonction publique notamment, et certaines structures et agences étatiques pourraient accueillir un bon nombre des jeunes choisis. Dakaractu est en mesure d’affirmer que les 100 milliards de francs CFA nécessaires à ces deux projets ont été d’ores et déjà mobilisés…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *