Finances publiques : Amadou Bâ fait le point les chiffres de 2018 parlent

Le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan s’est rendu à la direction générale du Trésor, ce vendredi. Ce, pour livrer la situation des comptes publics, au moment où les rumeurs de tension financière sont persistantes.

Au cours des travaux, le Directeur général de la Comptabilité et de la trésorerie a présenté, devant la presse,  la situation de la trésorerie à la date du 7 juin.

En 2018, l’État a collecté 2194 milliards en 2018 contre 1664 milliards en 2017. Soit une progression de 530 milliards FCFA.  Les recettes fiscales et non fiscales ont augmenté de 865,4milliards en 2018 contre 825,8 en 2017. Soit une progression de 39,6 milliards FCFA.

Sur le marché financier, l’État a mobilisé 1187 milliards en 2018 contre 725,4 milliards en 2017. Ce qui correspond à une augmentation de 462 milliards FCFA.

Le Dg de la Comptabilité et du Trésor a aussi révélé que l’État a injecté dans l’économie, en termes de liquidités, 1510 milliards en 2018 contre 1326 milliards à la même période de 2017. Soit une variation positive de 184,1 milliards. L’État a aussi payé à ses fournisseurs et entrepreneurs 652,2 milliards en 2018 contre 475,2 milliards en 2017 soit une progression de 177 milliards FCFA.

Quant aux salaires des agents des collectivités locales et corps émergents, l’État a déboursé, jusqu’ici, 337,7 milliards FCFA. Et durant la même période, 391,3 milliards ont été payés au titre du service de la dette, contre  382,7 milliards durant la même période de 2017.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *