France
AUDIOS & VIDÉOS,
30/06/2020 06:47

Guédiawaye : Un collectif de jeunes dit Non aux prédateurs fonciers

Ils sont bien au fait du rôle protecteur que joue la bande de filaos à Guédiawaye contre l’avancée de la mer. Les jeunes de Guédiawaye regroupés au sein du collectif dénommé “1000 jeunes pour un reboisement justifié des filaos”, ont fait face à la presse pour tirer la sonnette d’alarme et interpeller les autorités sur leurs préoccupations environnementales. Ils ont également mis en garde les “prédateurs fonciers” qui selon eux cherchent à mettre la main sur le foncier du littoral dans leur localité.
“Les populations seront les premières à vivre les conséquences”, alerte d’emblée le collectif, devant ce qu’il considère comme un “bradage du littoral”.
Le collectif “1000 jeunes pour un reboisement justifié des filaos” de lancer un appel aux autorités locales et nationales en vue de préserver la zone. “Nous ne disposons pas de façade maritime comme les zones de Mermoz. Si des personnes prônent le déclassement de cette zone, c’est juste pour leur propre intérêt. La mer est en train d’avancer et ne reculera jamais”, ont alerté Cheikh Tidiane Ndiaye, Mamadou Lamine Bopp et Cie.
Des milliers de signatures ont été déjà recueillies selon le collectif qui organise, du 11 au 19 juillet une opération de reboisement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *