Idrissa Seck: «Je suis vraiment meurtri que Thierno Bocoum ne soit pas sur les listes”

idrissa-seck

Thierno Bocoum n’a pas été investi sur les listes de Manko Taxawu Senegaal aux Législatives. Le responsable des jeunes de Rewmi était pressenti pour occuper le siège attribué au Parti Rewmi sur la liste départementale de la coalition Manko taxawu Senegaal à Dakar.

Quatre sièges devaient aller à Initiatives 2017 de Khalifa Sall, un pour le Rewmi, un pour le Bës du Niakk et un siège pour le grand parti de Malick Gackou. Une situation que Idrissa Seck a d’ailleurs proposée, mais, a eu du mal à expliquer.

«C’est inexplicable. Je pense qu’il y a eu des problèmes lors des agencements des noms, sur le positionnement, pour le respect de la parité », confie le président du Rewmi. Qui se dit atterré de ne voir son poulain sur les listes à la députation, surtout qu’il a eu un comportement honorable lors de la 12 Législative.

«Je suis vraiment meurtri qu’il ne doit pas sur les listes. C’est un garçon exceptionnel. Voila ! Je n’ai pas d’explication », dit-il avant d’ajouter : «Si je devais être satisfait de quelqu’un à 100%, c’est bien de Thierno Bocoum. Il méritait même très largement », témoigne-t-il.

En réalité, indique « L’Observateur », après que Initiatives 2017 a donné le nom d’un homme pour diriger la liste départementale Dakar, le parti Rewmi ne pouvait que proposer une femme, en l’occurrence Ndèye Maguette Dièye , présidente nationale des femmes du parti Rewmi.

La commission d’investitures de Manko Taxawu Senegaal a tout chamboulé. Le parti Rewmi se contentera de la deuxième place, avec Fatou Ndiaye Tamsir, responsable des femmes de Thies Nord, investie sur la liste nationale. Déthié Fall, vice-président du Rewmi, serait 7e sur la liste nationale.

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire *