Kaolack : Diène Farba Sarr liste les défis que le Sénégal doit relever

Dans le cadre de la 3ème édition de la Foire internationale de Kaolack (Fika) qui se tient du 1er au 14 février 2018, la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaolack (Cciak) a organisé, ce samedi 3 février, à la salle de conférence de ladite chambre, un forum territorial sur le thème «Partenariats entre Chambres consulaires et Collectivités locales : enjeux, défis et perspective pour l’émergence ».

Selon Serigne Mboup, président de la Cciak, une synergie entre les Chambres consulaires et Collectivités locales permet de « créer un environnement propice à attirer des investisseurs ou susciter l’implantation d’entreprises ».

A l’en croire, « c’est une alliance stratégique au service du développement économique et sociale de nos collectivités territoriales, qui devrait inspirer d’autres pays en Afrique et dans le monde ».

Dragage des ports de Kaolack et Guinguinéo

Par ailleurs, l’administrateur de société a saisi l’occasion pour inviter le Gouvernement du Sénégal à réaliser des infrastructures routières pour booster davantage le développement économique de la région de Kaolack. Il a aussi invité le Président de la République, Macky Sall, à réaliser le projet de mise en œuvre des ports de Kaolack et de Guinguinéo.

Venu présider la cérémonie d’ouverture des travaux de la rencontre, le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr, a soutenu que «le Sénégal, malgré ses atouts et opportunités indéniables, présente plusieurs défis à relever pour asseoir un développement harmonieux et équilibré de son espace ».

« On peut remarquer, entre autres, une faible valorisation des potentiels des territoires, le manque de viabilité des collectivités locales, la faiblesse de la Gouvernance économique territoriale », a-t-il noté.

Et pour relever ces défis, il ajoute que le Président de la République, Macky Sall, a mis en place le Plan Sénégal émergent (Pse).

Mais, selon le ministre Diène Farba Sarr, pour relever définitivement ces défis, il faut encore encourager le développement de l’intercommunalité, le partenariat public-privé, développer le partenariat entre l’Etat et les territoires, promouvoir la bonne gouvernance participative dans les processus territoriaux en mettant l’accent sur l’animation territoriale ».

«Création très prochainement de la Promeenade des kaolackois »

Par ailleurs, le ministre du Renouveau urbain a décliné son ambition pour la région de Kaolack. Il a annoncé la création « de la Promenade des kaolackois » au courant de cette année 2018.

Un projet qui va bientôt démarrer car le problème d’espace qui l’avait retardé un peu est maintenant résolu car le maire de la ville a finalement trouvé un terrain pour l’abriter.

Cheikhou AIDARA
Auteur: Cheikhou AIDARA – Seneweb.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *