France
AUDIOS & VIDÉOS,
28/02/2021 10:25

Kaolack : Serigne Mboup se prononce sur les prochains investissements au “Cœur de ville”, l’installation d’Auchan à Kaolack, le marché d’intérêt régional, l’affaire Ousmane Sonko…

Serigne Mboup a fait face à la presse locale de Kaolack pour se prononcer sur l’actualité politique, économique etc…

Ainsi, plus de 1,5 milliard d’investissements sont prévus cette année pour le “Cœur de ville.” La révélation a été faite par le Président de Saloum Investissement et Développement (SID) après la visite du chantier d’un réceptif hôtelier sur le site. L’homme d’affaires précise qu’en plus du 1,5 milliard investi dans la construction d’infrastructures commerciales par la direction de SID, d’autres suivront à hauteur de 5 milliards par des partenaires dans le cadre de l’exploitation du site. 

Dans la foulée, il a annoncé que la 6 ème 
édition de la Foire internationale de Kaolack pourra se tenir dans la dynamique des vaccinations contre la Covid-19 pour lesquelles il encourage tous les sénégalais à s’y joindre pour éradiquer l’épidémie.

Concernant l’installation d’Auchan à Kaolack,  Serigne Mboup se dit prêt à soutenir le projet si le comité régional de validation l’approuve. Selon le patron de la Chambre de commerce régionale, l’importance reste la promotion des investissements et de l’emploi. Selon l’homme, le choix d’un site autre que celui du Cœur de ville ne le dérange nullement “pourvu que les règles présidant l’installation de grandes surfaces soient respectées, notamment le principe de la distance de 1 km d’un marché sauf en cas de dérogation octroyée par le comité de gestion de l’urbanisme commercial”.

Abordant l’affaire du marché d’intérêt régional, le président de la chambre de commerce de Kaolack a regretté que son institution n’ait pas été invitée lors du lancement des travaux par le ministre du commerce.

Selon Serigne Mboup, nous avons vocation de mobiliser l’ensemble des acteurs économiques autour de ce type de projet. Leur adhésion est fondamentale en la matière selon le principe “tout ce qui se fait sans moi, est contre moi”. Par ailleurs, il met en garde contre la construction d’infrastructures mobilisant l’argent du contribuable et qui serait boycottée par les usagers parce que présentant peu d’intérêt pour eux.

Sur l’affaire Sonko, le président du mouvement And Défar Kaolack réclame la retenue de part et d’autre en se basant sur les principes de la morale islamique. Serigne Mboup qui dit rejoindre la position du président Macky Sall, estime que toutes les parties doivent bénéficier d’un traitement équitable pour se défendre…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *