France
AUDIOS & VIDÉOS,
11/06/2020 06:44

LE COLLECTIF DES ÉMIGRÉS DÉNONCE LA HAUSSE DES PRIX DES BILLETS D’AVION

Les émigrés bloqués au Sénégal à cause de la pandémie du Coronavirus et qui se sont regroupés dans le collectif « Diaspora Ñoo Lank » ont, ce mercredi, assiégé le sillage d’Air Sénégal pour dénoncer la hausse constatée sur le prix des billets d’avion.

Baye Fall est leur porte-parole. « Nous nous sommes réunis ici pour dénoncer la situation qui prévaut à Air Sénégal. Les émigrés qui sont bloqués au Sénégal ne peuvent pas voyager à cause des prix des billets d’avion qui ont été revus à la hausse. Les prix des billets ont été multipliés par quatre par la Compagnie », déclare Baye Fall. Qui, poursuivant son propos, ajoute : « Alors que le billet aller pour voyager en Espagne ou en Italie coûtait 250 euros, il est aujourd’hui vendu à plus de 1000 euros. Pour la France, il faut débourser 1500 euros. »

Pour Baye Fall et ses camarades, cette majoration des prix des billets d’avions en cette période de pandémie n’est que l’escroquerie. Sur ces entrefaites, les membres de ce collectif sollicitent l’aide du président de la République. Ils lui demandent d’intervenir pour mettre un terme à cette spéculation. « On nous a abandonnés à notre sort. Nous allons mener le combat jusqu’au bout. Nous demandons au Gouvernement de ne pas nous tourner le dos. Nous avons laissé nos familles, nos enfants, nos épouses à l’étranger et on ne doit pas nous empêcher de les rejoindre », a soutenu Baye Fall avant d’annoncer qu’ils vont, ce jeudi, assiéger le ministère des Affaires étrangères pour se faire entendre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *