Le Sénégal accueille le premier camp féminin de la NBA Academy Africa

yrtyertre

Le premier camp féminin de la NBA Academy Africa s’est, ouvert jeudi au stadium Marius Ndiaye de Dakar, en présence de 20 filles venant de 8 pays à constaté APA.

La NBA Academy Africa a porté son choix sur Dakar, la capitale du Sénégal, pour l’organisation de son premier camp féminin sur le continent africain. Il se tiendra du 10 au 12 mai 2018. Sous la supervision d’anciennes joueuses de renom de la WNBA comme Ruth Riley (USA), Astou Ndiaye (Sénégal), Hamchétou Maïga-Ba (Mali) et Clarisse Machanguana (Mozambique), les 20 filles sélectionnées vont perfectionner leur basket.

Au terme de la formation, les meilleures d’entre-elles « participeront au All-Star Game prévu le dimanche 13 mai au Monument de la Renaissance Africaine. »

Inédit en Afrique, ce camp féminin de la NBA Academy Africa entre dans le cadre de la célébration des 20 ans de la fondation Seed Academy (Sport pour l’éducation et le développement économique) basée à Thiès et fondée par Amadou Gallo Fall, vice-président de la NBA en charge du développement en Afrique.

« Seed Academy est une graine qu’on a vu germer, fleurir et produire des fruits. Quand nous jetons un regard sur le rétroviseur, nous avons beaucoup de raisons d’être satisfaits. Cependant, nous sommes conscients qu’il y a encore du travail. Le thème de cet anniversaire est axé sur l’autonomisation de la femme. L’avenir de l’Afrique repose sur sa jeunesse. En inculquant à ses filles le savoir, le savoir-faire et le savoir-être, elles auront confiance en elles et pourront rivaliser avec les hommes voire les dépasser », a expliqué Amadou Gallo Fall.

Pour sa part, Abdourahmane Ndiaye dit Adidas, coach de l’équipe nationale masculine de basketball du Sénégal, n’a pas caché sa satisfaction d’assister à ce camp.

« Le basket, c’est une école. Le coaching ne consiste pas uniquement à apprendre aux jeunes comment jouer au basket. La simple transmission du savoir technique ne suffit pas. Le coaching, c’est une attitude, un comportement. Je crois qu’on peut former un citoyen modèle à travers le sport qui est riche en valeurs comme la tolérance, la discipline et le respect », a martelé l’entraîneur.

Tout comme Gorgui Sy Dieng, joueur NBA des Timberwolves de Minnesota, Astou Traoré, la star de l’équipe nationale féminine de basket du Sénégal était présente.

« Ces jeunes filles ont beaucoup de chance. Ma génération n’avait pas cette opportunité qui nous aurait permis certainement d’intégrer la WNBA, le rêve ultime de toute basketteuse. Ce camp est une fierté pour le Sénégal et pour l’Afrique. Je félicite Amadou Gallo Fall qui s’investit énormément pour le basketball sénégalais. Je suis venue pour encourager mes petites sœurs », a-t-elle dit.

Outre Dakar, en fin 2018, le camp féminin de la NBA Academy Africa va jeter l’ancre en Australie, en Chine et en Inde.

 

Auteur: Aps – Apanews

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire *