Le Tas désavoue la Fédé : L’avocat de Neymar a défendu l’Uso

Le Tribunal arbitral du sport (Tas) a réhabilité l’Uso. La juridiction basée à Lausanne, en Suisse, a revu à la baisse les sanctions de la Fédération sénégalaise de football (Fsf) contre le club de Ouakam, suite au drame de Demba Diop. Elle a, notamment, levé son exclusion de toutes les compétitions nationales et sa relégation en Ligue régionale.

Si l’Uso a pu obtenir ce verdict favorable, c’est grâce à quatre avocats, spécialistes du droit du sport. Un trio espagnol et un Sénégalais, Me Moussa Sarr. Selon L’Observateur, qui donne l’information, l’avocat de Neymar figure dans le pool. Juan De Dios Crespo, puisque c’est de lui qu’il s’agit selon le journal, «est l’un des plus grands spécialistes en droit du sport en Espagne».

Âgé de 57 ans et formé à l’université de Valence, Me Crespo est, rappelle L’Obs, celui qui a payé la fameuse clause libératoire de Neymar (145 milliards de francs) pour lui permettre de rejoindre le Psg alors que son club d’origine, le Fc Barcelone, tentait de s’opposer à son transfert.

«Un gros travail d’équipe»

À ses côtés, rapporte le journal du Groupe futurs médias, deux de ses compatriotes ont également plaidé pour l’Uso : Mes Toni Roca Alomar et Enric Ripoll. Ces derniers ont exprimé leur satisfaction sur Tweeter après le verdict du Tas.

Le premier : «Impossible de mieux débuter cette année ! Un gros travail collectif à côté de Mes Juan de Dios Crespo et Enric Ripoll. Je suis très content pour nos amis de l’Us Ouakam, au Sénégal.»

Le second : «Première bonne nouvelle de 2018. Un travail d’équipe fantastique fait à côté de mes confrères. Je suis très content pour mes amis de l’Us Ouakam.»

 

Auteur: Seneweb News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *