France
AUDIOS & VIDÉOS,
10/06/2020 01:32

LUC NICOLAÏ ENTAME UNE GRÈVE DE LA FAIM

Transféré lundi dernier à la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Thiès, Luc Nicolaï a entamé une grève de la faim. Selon L’Observateur, qui donne l’information, le promoteur de lutte serait très déterminé, et n’exclurait pas de sortir de prison les pieds devant.

D’ailleurs, signale le journal, il aurait piqué une crise et conduit hier mardi à l’infirmerie de la prison.

Pour l’heure, le détenu pose comme condition pour arrêter sa diète son élargissement de prison.

D’après ses proches, repris par la source, il serait ulcéré par la libération, pour des raisons de santé, de l’ex-député, Seydina Fall dit ’’Boughazelli’’, accusé de trafic de faux billets de banque.

Ainsi, Luc Nicolaï exige son élargissement de prison comme tous les autres détenus en cette période de la Covid-19.

Poursuivi pour détention de drogue, association de malfaiteurs et tentative d’extorsion de fonds en 2012, le promoteur de lutte a été condamné à cinq ans de prison, dont un avec sursis, dans le cadre de l’affaire de la drogue du Lamantin Beach. Il a déjà purgé deux ans en prison.

Signaler que ce n’est pas la première fois que Luc Nicolaï mène une grève de la faim. En décembre 2019, il avait entamé une diète, exigeant cette fois-là, son transfert à Mbour pour purger sa peine auprès de sa famille.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *