France
AUDIOS & VIDÉOS,
01/09/2020 06:36

MALI: Ce que l’ancien Président Moussa Traoré a dit au colonel Goïta

Une délégation du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), conduite par son président, le colonel Assimi Goïta, était dimanche dernier chez l’ancien président de la République, le général Moussa Traoré. L’objectif de cette visite était de lui présenter les membres du CNSP et solliciter ses conseils et accompagnement pour la mise en place de la transition.https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FSenegallibe10%2Fvideos%2F1032227843865541%2F&show_text=0&width=560

La démission de l’ancien président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, le mardi 18 août dernier après son arrestation par des militaires, qui dirigent depuis ce jour le Mali, ouvre la voie à une transition politique dans notre pays.

C’est dans le cadre des concertations en prélude à la mise en place de cette transition que le Comité national pour le salut du peuple (CNSP), regroupant les militaires qui ont arrêté IBK, a rendu une visite de courtoisie ce 30 août à l’ancien président de la République, le général Moussa Traoré afin de prendre des conseils auprès de lui.

Le général Moussa Traoré s’est félicité de la visite à sa résidence des jeunes officiers supérieurs de l’armée malienne qu’il considère comme ses enfants. « Ces jeunes colonels sont mes enfants. J’ai donné des conseils à mes enfants qui sont des officiers qui dirigent le pays. Selon mon expérience et les fonctions que j’ai occupées, je leur ai dit les erreurs commises et ce qu’il faut éviter. J’espère qu’ils ont compris et qu’ils éviteront ces erreurs de manière à ce que le Mali soit sur le droit chemin. Je n’ai jamais désespéré de mon pays. Je l’affirme, il y a eu trop de gâchis mais il y a encore parmi nous des patriotes. Ces patriotes-là, ils vont les faire sortir pour mettre le Mali sur ses jambes », a déclaré le général Moussa Traoré à l’issue de sa rencontre avec le CNSP.

Cette visite du Comité national pour le salut du peuple chez l’ancien président de la République, le général Moussa Traoré, est intervenue 24 h après le report de la rencontre que les militaires avaient prévue avec les forces vives de la nation pour échanger sur l’organisation de la transition dans notre pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *