Mort de Modou Diop : le rapport d’autopsie accable la police

Le certificat de genre de mort établi par le spécialiste qui a fait l’autopsie de Modou Diop, dont la famille accuse la police de l’avoir battu à mort, accable les hommes de tenue. En effet, il fait état d’hémorragie interne au niveau du crâne, de plusieurs blessures consécutives à des coups d’objets contondants, de beaucoup de séquelles qui confirment les coups et blessures volontaires et les atrocités qui l’ont emporté, révèle Me Assane Dioma Ndiaye.

Joint au téléphone, le président de la Ligue sénégalaise pour la défense des droits de l’homme (LSDH) conclut que la thèse d’une mort naturelle est écartée. « Il s’agit de mort violente », précise-t-il.

Sur l’auto-saisine du procureur de la République, l’avocat estime qu’elle va de soi. « L’autopsie est un acte judiciaire ordonnée par le procureur. Maintenant que les résultats concluent à une mort violente, il est obligé d’ouvrir une procédure judiciaire volontaire ou involontaire et actes de torture. J’espère que la police va accepter de faire son introspection », déclare l’avocat.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *