Officiel : Mbaye Niang rejoint le Stade Rennais !

Quatre ans après avoir quitté Montpellier, M’Baye Niang est de retour en Ligue 1 ! Désormais propriété du Torino, l’attaquant international sénégalais est prêté une saison avec option d’achat au Stade Rennais. Les Bretons tiennent le remplaçant de Wahbi Khazri.

Prêté au Torino l’été dernier, l’attaquant a disputé 31 matches avec le Toro et trouvé le chemin des filets à quatre reprises la saison écoulée. Pas assez pour que le club turinois, qui vient de payer l’option d’achat obligatoire (12 M€) au Milan, le retienne. À 23 ans, M’Baye Niang vient de disputer la Coupe du Monde avec les Lions du Sénégal. Trois titularisations, un but et le titre honorifique d’homme du match face à la Pologne, une jolie ligne sur le CV avant son retour en Ligue 1 du côté du Stade Rennais. Alors qu’Hatem Ben Arfa était un temps évoqué, le club breton qui disputera la Ligue Europa cette saison a finalement misé sur l’attaquant formé à Caen et passé par Montpellier pour remplacer Wahbi Khazri, parti à Saint-Etienne.

M’Baye Niang avait quitté la Normandie et le Stade Malherbe de Caen à tout juste 18 ans, parti tenter l’aventure en Italie avec l’espoir de se révéler aux yeux du monde et des supporters de l’AC Milan. Mais l’histoire du natif de Meulan (78) fut semée d’embûches. Si sa première saison avec le club lombard ressemblait à un début de conte de fées, le joueur comptant 20 apparitions en Serie A, pour aucune défaite et une 3e place au classement final, malgré une incapacité à scorer forcément difficile à accepter pour un attaquant, lors de sa deuxième saison en Lombardie, l’attaquant est barré par Mario Balotelli. S’il a également l’habitude d’évoluer sur le côté droit, aux côtés du Niçois, Valter Birsa lui est préféré. L’expérience du Slovène jouant en sa faveur.

Un passage mitigé à Montpellier

Au mercato hivernal, M’Baye se voyait alors proposer un prêt et du temps de jeu…en France ! Dix-septième de Ligue 1 à l’issue de la phase aller, Montpellier décidait de le rapatrier. Sur le terrain, l’international sénégalais ne tardait pas à se mettre en évidence. Trois buts lors de ses quatre premières apparitions et les dirigeants héraultais se félicitaient. Mais en dehors du rectangle vert, l’attaquant de 20 ans se faisait remarquer à bord de sa Ferrari un soir de février. Condamné à 18 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Montpellier, il traînerait cet écart de conduite jusqu’à la fin de son prêt. De retour à Milan, son club le prêtait à droite et à gauche.

Six mois au Genoa lors de la saison 2014/2015 (5 buts, 3 passes décisives), puis une saison et demi avec les Rossoneri, démarrée tardivement en raison d’une blessure et lors de laquelle il retrouvait le chemin des filets (8 buts et 5 passes en 21 apparitions). Une saison qui aurait pu être celle de la confirmation, si elle ne s’était pas interrompue en mars 2016, après un nouvel accident de voiture. S’ensuivait une saison coupée en deux. Six mois à Milan (3 buts, 3 passes en 18 matches), puis un nouveau prêt de six mois à Watford (2 buts, 2 passes en 16 matches) lors de la saison 2016/2017. Après une dernière saison en dents de scie au Torino, M’Baye Niang retrouve la Ligue 1, à Rennes. Le club breton s’est d’ailleurs félicité de sa venue.

Footmercato

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *