France
AUDIOS & VIDÉOS,
11/07/2020 06:42

OUMAR SARR, APRÈS LA CRÉATION DE SON PARTI : « JE N’AI PAS LÂCHÉ Me WADE »

Dans un entretien accordé au journal « Les Echos », le maire de Dagana revient sur ses relations avec son ancien mentor. Oumar Sarr a laissé entendre qu’il n’a jamais trahi l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade. « Je n’ai pas lâché Me Abdoulaye Wade. Il reste un père, mon guide politique », a confié Oumar Sarr.

En revanche, il indique qu’il ne pouvait pas accepter qu’il y ait une dévolution monarchique au sein du Pds : « C’est-à-dire que le poste de Secrétaire général, le poste de chef de parti soit un poste que l’on hérite. Que ce poste aille de père en fils, ce n’est pas acceptable. C’est contre les statuts du parti. Si on l’avait dit au départ, je n’allais jamais adhérer au PDS », a ajouté Oumar Sarr.

Pour lui, il faut de la démocratie dans les partis. « J’ai pris ma responsabilité malgré tout le respect que je dois au président Abdoulaye Wade. Je n’ai plus de place dans un parti comme ça », a martelé le maire de Dagana. Il informe par la même occasion que sa dernière conversation avec l’ancien président de la République du Sénégal remonte fait plus d’un an. « Il ne peut pas considérer que j’ai trahi parce qu’on ne s’est parlé depuis plus d’un an. On n’a pas échangé depuis plus d’un an », dit-il.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *