France
AUDIOS & VIDÉOS,
15/07/2020 06:19

Pape Sagna assène 16 coups de couteau à son patron et amant chinois

Une relation contre-nature qui vire au drame. Pape Sagna est accusé d’avoir tué son amant-employeur Cheng Chung alias “James”.
Le Chinois est un homosexuel, avec qui le Sénégalais aurait entretenu une relation amoureuse… avant de se marier avec une fille.
Se sentant trahi par le mariage de son amant présumé, Cheng Chung le faisait chanter dans le but de le vilipender.
Sagna, qui n’aurait pas cédé au chantage, a fini par tuer son boss de 16 coups de couteau, d’après le récit du journal Les Échos. L’histoire remonte en 2016.
À l’époque, prétextant que sa maison dakaroise a pris feu, Cheng Chung appelle son chauffeur Pape Sagna pour qu’il lui prête mainforte.
Ce dernier a rapidement pris un taxi pour le rejoindre. Mais, en cours de route, Pape Sagna  a acheté un couteau au marché Coloane et l’a caché sous ses habits.
Arrivé à Bel-Air, il a vu Cheng Chung à la station d’essence. Il lui demande ce qu’il faisait sur les lieux, si vraiment un incendie s’est déclaré dans son domicile.
Sur ces entrefaites, il invite Pape Sagna à le rejoindre dans son véhicule.
Après quelques instants d’attente, le patron lui avoue la vérité : il n’y a pas d’incendie à son domicile, que c’était juste un prétexte pour le voir.
C’est ainsi que Chung a commencé à lui faire des attouchements, alors que Sagna avait décidé d’abandonné ces pratiques contre-nature.
Subitement, dans tous ses états, Pape Sagna dégaine son arme et assène 16 coups de couteau à son employeur.
Il laisse le Chinois se vider de son sang dans la voiture et se rend à la maison de sa victime où il dérobe des numéraires.
Jugé hier devant la Chambre criminelle de Dakar, il risque réclusion criminelle. Délibéré le 28 juillet prochain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *