Parrainage : Le médiateur sermonne le pouvoir et l’opposition

Alioune Badara Cissé

quelques temps, le sujet relatif au parrainage passionne et occupe le centre des discussions au Sénégal. Tout le monde ou presque en parle. Interrogé hier sur la question, le médiateur de la République, Alioune Badara Cissé, a affiché une position très claire.

« Je suis un serviteur de l’Etat parmi tant d’autres soucieux du devenir de notre pays. Je laisserai à l’administration, à l’Assemblée nationale et aux partis politiques le soin d’apprécier. Moi, j’appelle tout simplement à un dialogue permanant qui ne doit jamais s’estomper », a lancé l’ancien ministre des Affaires étrangères.

Me Alioune Badara Cissé qui présidait hier un symposium sur la promotion des valeurs, tels que le « Soutoura », le « Mougne », le « Kersa »… a indiqué que le Sénégal est un « Pays de dialogue ».

Par conséquent, a-t-il ajouté, la mouvance présidentielle et l’opposition doivent accepter de se parler. « Asseyons-nous et parlons-nous droit dans les yeux. Nous ne sommes pas obligés de toujours tomber d’accord. Mais parlons-nous. Que le dialogue ne s’estompe pas, que ce soit du côté des autorités exécutives au plus haut niveau ou du côté de l’opposition. En restant barricadés dans nos positions, en refusant de démordre, le plus grand perdant dans cette affaire, c’est le Sénégal. Alors que du matin au soir, nous avons prêté serment de toujours servir rien et rien d’autre que le Sénégal », a déclaré le médiateur de la République.

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire *