France
AUDIOS & VIDÉOS,
25/03/2021 07:52

REPORT DES ELECTIONS LOCALES : L’OPPOSITION DÉCHIRE LE PROJET DE LOI DE MACKY SALL

Le Front démocratique et social de résistance nationale (FRN) n’apprécie guère l’adoption en Conseil des ministres tenu hier mercredi du projet de loi portant report des élections locales.

“Face à l’absence de consensus sur la question, l’Opposition tient à préciser que ce nième report, décidé ce jour, relève de la seule et unique responsabilité du pouvoir”, crache son coordonnateur, Moctar Sourang.

Qui ajoute : “si l’audit du fichier a démarré depuis mi-février 2021, le Pouvoir vient seulement de nous informer, ce jour 24 mars 2021, que l’évaluation du processus électoral va démarrer le 01 Avril 2021”, dans un communiqué parvenu à Emedia. Le document souligne pour s’en désoler que “toutes ces précisions sont faites pour montrer que ’’les lenteurs administratives’’ notées relèvent de la seule responsabilité du Gouvernement”. Alors qu’”aujourd’hui, tous les pôles politiques et la Société civile s’accordent pour l’organisation des élections locales d’ici la fin de l’année 2021, seul le pôle de la Majorité propose un report à février 2022, en dépit de tous les arguments techniques développés par les autres parties prenantes.”

Ainsi, le FRN qui maintient sa position déjà exprimée “de respecter le calendrier électoral et d’organiser les élections locales en cette année 2021, les élections législatives en 2022 et le scrutin présidentiel en 2024”, dégage “ses responsabilités de toute nouvelle forfaiture en la matière”, et met en garde le Gouvernement “face à toutes les conséquences que de nouveaux reports pourront engendrer.”

Pour rappel, une réunion de la Commission Politique restreinte du Dialogue National s’est tenue hier mercredi, 24 Mars 2022, pour discuter de la question de la tenue des élections locales qui devait être effective au plus tard le 28 mars dernier.
“Malgré les nombreux rappels de la Commission Politique et l’accord de l’USAID pour financer l’audit du fichier électoral, ce n’est qu’au mois de Novembre 2020 que le processus a été repris ; aussi, les experts de l’audit et les évaluateurs du processus électoral ont été sélectionnés au mois de janvier 2021”, déplorent ces opposants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *