France
AUDIOS & VIDÉOS,
13/06/2020 12:06

REPRISE DES COURS : INNOCENCE NTAP NDIAYE ENTAME UNE CONCERTATION

Le Haut conseil du dialogue social (HCDS) agit pour sauver l’année scolaire. Consciente de son rôle de médiation, sa présidente, Innonce Ntap Ndiaye a rencontré hier les acteurs de l’école, en vue d’harmoniser les angles.

Interrogée par Radio Sénégal, elle a rappelé, d’emblée, qu’à partir du moment qu’on a identifié des enseignants testés positifs, cette “raison médicale” appréciée “comme un risque majeur”, “ne pouvait pas permettre” une réouverture des classes, le 2 juin dernier.

Ainsi, a ajouté l’ancienne ministre sous Wade, « nous avons rencontré tour à tour, dans deux réunions distinctes, et les Secrétaires généraux des syndicats membres du G7, le lendemain, les présidents des organisations de la société civile, oeuvrant dans le secteur de l’Éducation. »

“De ces deux rencontres, ce qu’on peut retenir, c’est déjà la disponibilité du corps enseignant et des associations, à reprendre les études. Pourquoi ? Parce que les parents investissent dans les études de leurs enfants. Une année perdue, tous les acteurs se sont accordés à dire qu’il ne faut pas que cette année soit une année blanche. A partir de ce moment-là, je pense que la démarche est d’engager des discussions avec tous les acteurs, au-delà même de ces acteurs que nous avons rencontrés, pour préparer la prochaine rentrée. Je dois dire que, d’ores et déjà, la date n’a pas été retenue. Mais ce qu’il faut saluer, c’est la démarche de concertation. (…) Il y a lieu, aujourd’hui, dans cette nouvelle démarche, d’intégrer d’autres facteurs. Parce que les familles sont concernées.”

Et, “c’est dans ce sens, hier, que j’ai eu le ministre de l’Éducation nationale, Mamadou Talla, et nous avons largement échangé. La proposition qui est formulée, c’est que le ministère de la Femme, et de la Famille, puisse également entrer dans le jeu de manière à rassurer les parents”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *