France
AUDIOS & VIDÉOS,
02/03/2021 01:32

SONKO PRÊT À RÉPONDRE AU JUGE APRÈS LA MÉDIATION DE SERIGNE ABDOU MBACKÉ

Nous soulignions un certain dégel hier, avec la première vague de libérations de militants et sympathisants d’Ousmane Sonko. L’on pourrait se diriger davantage vers un apaisement du climat politico-social assez tendu depuis l’affaire de la plainte pour viols et menaces de mort contre le député de Pastef.

Lors de sa dernière déclaration de presse tenue au lendemain de la levée de son immunité parlementaire, Ousmane Sonko avait déclaré qu’il ne comptait pas déférer à la convocation du juge d’instruction du 8e cabinet, Mamadou Seck. Ce dernier doit l’audition au fond dans l’affaire l’opposant avec Adji Sarr, la masseuse qui l’accuse de viols répétitifs et de menaces de mort.

Mais l’opposant semble désormais dans les dispositions de revenir sur sa décision radicale. C’est du moins ce qu’a révélé le marabout Serigne Abdou Mbacké ibn Serigne Cheikh Khady. Ce dernier, connu pour être très proche et influent auprès de Sonko qui lui voue un profond respect, a annoncé à travers une note parvenue à Emedia.sn, que le député ira répondre au juge d’instruction du 8et Cabinet qui l’a convoqué ce mercredi à 9 heures.

« Au nom de la paix et de la stabilité du pays et après en avoir longuement discuté avec plusieurs personnalités politiques, de la société civile, mais aussi de différentes obédiences religieuses du pays, j’ai demandé à M. Ousmane Sonko de bien vouloir déférer à la convocation du juge qui souhaite l’entendre ce mercredi 3 mars 2021 », a déclaré le marabout. Qui ajoute : « Une demande qu’il a acceptée au nom de l’immense respect qu’il me voue en tant que son guide et ami, mais aussi au nom de son profond attachement à la paix. A mon nom propre et à celui de toutes les autorités religieuses du pays, de la société civile mais également des acteurs politiques impliqués dans cette médiation, je saisis cette occasion pour remercier vivement M. Ousmane Sonko. Je lui renouvelle tout mon attachement et mon soutien. Je salue également son sens du sacrifice pour le seul intérêt de la patrie ».

DISCUSSIONS ENCORE EN COURS AU SEIN DE PASTEF

Le marabout en a profité pour renouveler son amitié à tout le peuple sénégalais. Il a prié pour la paix et la stabilité du pays tout en espérant que « le Sénégal va très bientôt dépasser ces moments douloureux que nous vivons depuis quelques semaines ».

Toutefois, selon nos informations, la décision n’est pas encore entérinée par les instances du pari Pastef. Les cadres du parti n’ont pas encore accordé leurs violons face à cette nouvelle donne. Même si certaines voix sont favorables à cette issue, d’autres veulent que le parti y mette les formes jusqu’au bout avant que Sonko ne valide cette option. Les discussions sont encore en cours et en cas d’accord définitif, le candidat arrivé 3e à la dernière Présidentielle pourrait faire une sortie dans les heures qui viennent pour annoncer sa décision d’aller finalement répondre au juge Seck qu’il avait recusé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *