Téléphone portable- Cheikh Ndiaye, banquier : « Nous étions deux extrêmes, elle était mature et moi, innocent »

La jeunesse peut parfois être le véritable ennemi de l’homme. La prise de conscience ou le regret arrive dés fois, tardivement. Cheikh, divorcé, semble s’inscrire dans ce lot de repentis. (Suite et fin du dossier sur le téléphone portable, un intrus dans les relations de couple)

La réussite juvénile peut être une contrainte de taille dans les relations de couple. Moins bien préparés aux dures épreuves de la vie de couple, certains hommes ont du mal à supporter une femme très regardante sur les détails. Frustrés, ils engagent souvent les hostilités en guise  sans chercher à savoir si c’est la meilleure conduite.

Très jeune, les portes de la réussite étaient grandement ouvertes à Cheikh Ndiaye. Ses parents l’ont forcé à trouver chaussure à son pied. Il s’est marié avec une de ses cousines. Cette nymphe d’une beauté rare, le choyait, le dorlotait, tout en obéissant à la lettre à ses volontés.

Malgré tout, Cheikh trouve toujours, des noises à cette dernière, jusqu’au jour où, il est tombé sur le grand motif. « J’aimais ma femme qui était d’ailleurs une cousine à moi. Mais, ma jeunesse m’a joué des tours. Un jour, je l’ai trouvée, le téléphone scotché à l’oreille. Sans essayer de comprendre quoi que ce soit. J’ai donné un « uppercut ». Assommée, elle tombe en syncope.  Non content de cela, quand elle s’est remise, je l’ai répudiée », raconte ce cadre de la banque, Cheikh Ndiaye.

Quelques années après, Cheikh regrette son geste et cherche à se racheter de son acte. « J’ai fait des pieds et des mains pour  me réconcilier à cette dame. Mais, elle me déteste à mort. J’ai souffert après son départ. Elle était une femme au vrai sens du terme. Elle me comprenait parfaitement. Malheureusement, nous étions deux extrêmes. Elle était mature et moi, un innocent animé par une folie et une fougue de jeunesse », s’accuse Cheikh.

L’expérience du passé sert de guide. Et les repentis, puissent souvent aux erreurs du passé pour surpasser les futurs obstacles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *