TOUBA / ACCUSÉ DE SACCAGE DES BUREAUX DE VOTE : Serigne Cheikh Mbacké brandit son alibi

cheikh Mbacké

Accusé comme étant le principal artisan des saccages des bureaux de vote dans plusieurs centres de Touba, Serigne Cheikh Mbacké Bara Dolly a brandi mercredi son alibi. En conférence de presse, il a expliqué qu’au moment des faits, il était avec le gouverneur et ses collaborateurs.

” Au moment où les saccages se déroulaient, j’étais dans le salon du sous-préfet de Ndame avec le sous-préfet lui-même, le préfet, le gouverneur, le maire de Touba et le commissaire de Touba. C’est en pleine réunion qu’il a dit au gouverneur que le centre de Darou Khoudoss a été attaqué. Il est parti et il est revenu. C’est ensuite qu’il est venu me cueillir. ”

Serigne Cheikh Mbacké de confier que son arrestation n’a été que politique et convoque le témoignage du commissaire. ” Le commissaire m’a dit  avoir reçu des ordres d’en haut et qu’il devait m’arrêter. ” Interpellé sur le recours déposé par la coalition Benno Bokk Yakaar visant l’annulation du scrutin déroulé à Touba pour cause d’irrégularités entachant la transparence du vote, la tête de liste départementale de la coalition Manko Gagnante se voudra clair dans sa réponse  : ” Nous les mettons en garde. S’ils tentent de confisquer la volonté des populations, ils auront tout à perdre. ”

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire *