ÉTATS-UNIS – Le président américain a signé ce jeudi 28 mai un décret visant à limiter la protection des réseaux sociaux et la latitude dont ils bénéficient dans la modération de leurs contenus, ulcéré par l’attitude de Twitter à son égard.

“Nous sommes ici pour défendre la liberté d’expression face à un des pires dangers qui soit”, a déclaré Donald Trump dans le Bureau ovale, en référence à ce qu’il a appelé le “monopole” des géants des technologies.

“Ils ont le pouvoir non contrôlé de censurer, éditer, dissimuler ou modifier toute forme de communication entre des individus et de larges audiences publiques”, a-t-il élaboré en signant le décret qui devrait être le point de départ d’une longue bataille en justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *