Drame à Kafountine. Une femme qui revenait de la plage est morte de peur. Elle a été effrayée par les cris du kankourang, chargé de veiller au respect du couvre-feu. Elle s’est évanouie avant de succomber. La polémique enfle dans cette localité où chacun y va de son commentaire.

Toutefois, les autorités administratives de la région ont décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre la sortie du kankourang dans cette partie du département de Bignona.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *