La révolte gagne les médecins contractuels. Ils menacent d’aller en grève si leurs primes de motivation ne leur sont pas versées.
Pis, rapporte le journal L’AS qui ébruite l’information, ces toubibs menacent de déserter les centres de traitement de la Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *