Lors de l’examen de baccalauréat 2020, 15 candidats ont été surpris en train de tricher à travers un groupe WhatsApp. Arrêtés, ils ont été présentés au tribunal ce mercredi 16 septembre 2020. Reconnus coupables d’association de malfaiteurs et fraude à un examen, le procureur près du tribunal de grande instance a requis 6 mois d’emprisonnement assortis de sursis. L’affaire est mise en délibéré au 30 septembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *