Dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 février, des enseignants en service aux écoles de Kelle et de Bedeu Dieng qui se situent entre les communes de Mekhé et Kébémer ont été violemment agressés par des individus armés non encore identifiés.

Selon notre source, des malfaiteurs armés de machettes et de gourdins se sont introduits dans la maison où logent les enseignants pour tenter de voler du matériel qui se trouvait sur les lieux.

Avant de rentrer bredouilles, les agresseurs se sont jetés sur les enseignants en les rouant des coups de machette. L’un d’entre eux a été grièvement blessé à la tête. Après leur forfait, les assaillants ont pris la poudre d’escampette vers une destination inconnue.

En guise de soutien aux victimes, tous les enseignants de la zone ont observé ce mardi une journée sans classe. La gendarmerie a ouvert une enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *