Le député Cheikh Bara Doly Mbacké s’est prononcé sur la plénière prévue vendredi 26 févier, par la Conférence des Présidents, aux fins de lever l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko, accusé de viol par la masseuse Adji Sarr.

Le Président du groupe parlementaire, Démocratie et Liberté, dit aller jusqu’au bout, avec bec et ongles, pour défendre le député Ousmane Sonko.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *