Le Cnra (Conseil national de régulation de l’audiovisuel ) rappelle aux médias leur mission. L’instance de régulation des médias dit avoir constaté des dérapages par rapport à la couverture des évènements, de ce mercredi, relatifs à la convocation du leader du Pastef, Ousmane Sonko. Dans leur communiqué parvenu à Emedia, le Cnra note ’’explicitement’’ ou ’’implicitement’’ l’apologie à la violence sur certains plateaux de télévision. La source cite, à titre d’exemple, la Sen TV, Walf et la 2s.

« Depuis tôt le matin, sur plusieurs plateaux de télévision, notamment sur la Sen TV, Walf, 2STV, il a été constaté des appels répétés au soulèvement populaire en diffusant des images d’insurrection en boucle », lit-on sur la note. Ainsi, l’Assemblée du Cnra appelle ces télévisions à cesser « cette couverture irresponsable ». Au cas contraire, avertit le CNRA : « les sanctions prévues en cas de poursuite des manquements constatés feront l’objet d’une suspension immédiate du signal pour une durée de 72 heures dans un premier temps : ces mesures seront aggravées en cas récidive ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *