Le gouvernement du président Macky Sall ne reculera pas d’un iota de sa volonté de vouloir garder en détention l’opposant Ousmane Sonko et de le traduire devant la justice. Il l’a fait savoir, ce soir, dans sa déclaration faite à la RTS. Moins de deux minutes en français et plus de 10 minutes en Ouolof.

Comme Ousmane Sonko, “toutes les personnes arrêtées dans le cadre de cette affaire seront traduites devant les cours et tribunaux et condamnés lourdement.” A martelé Antoine Felix Diome. Alors que les Sénégalais s’attendaient à ce que le président Macky Sall et ses hommes fassent profil bas et reculent de leurs positions, face à la détermination du peuple de voir libérer Ousmane Sonko et toutes les personnes incarcérées, le ministre de l’intérieur a déclaré que “des gens ont conspiré pour commettre des actes de grand banditisme, de terroristes et d’insurrection au Sénégal.”

A l’en croire, “des projets terroristes ont été concoctés pour organiser une insurrection au Sénégal” et troubler l’ordre public. Comme on le voit, l’apaisement tant attendu sera absent au Sénégal pendant des jours encore, parce que, pour Macky Sall et son gouvernement, “les manifestants ne sont rien d’autres que des terroristes, des insurgés et l’Etat fera face à eux.” Aussi, le ministre de l’intérieur a présenté au nom du gouvernement les condoléance du peuple aux familles éplorées sans dire si des mesures seront prises pour accompagner les foyers qui ont perdu un des leurs. Et à l’endroit des parents, Felix Antoine Diome leur a demandé de ne pas laisser leurs enfants faire partie des “terroristes”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *