Les jeunes de Diamaguene ne décolèrent toujours pas. Ces derniers ont répondu très tôt, présents à l’appel du Mouvement «Arr Sunu Démocratie», qui avait appelé à la désobéissance civile, sur toute l’étendue du territoire national à partir de ce lundi.

Selon nos informations, ils occupent déjà la RN1 entre Diacksao et Diamaguene. Pour l’instant, aucune violence n’est constatée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *