Macky Sall qui a rencontré vendredi dernier la société civile, a asséné ses vérités crues, en étant ferme sur plusieurs points.

En tant que Chef d’Etat, je ne peux accepter qu’on m’exige quelque chose. On peut discuter et trouver des pistes de solutions. Mais l’Etat doit rester fort“, a-t-il dit dans des propos rapportés par “Les Echos”.

Macky Sall estime qu’il inutile de poursuivre le débat du troisième mandat: “arrêtez ce débat et travaillons, je n’ai jamais dit que je ferai un troisième mandat“.

Quand quelqu’un est convoqué par la justice , il doit aller répondre. Abdoulaye Wade, Idrissa Seck et moi-même l’avons fait. On doit rationaliser, l’Etat ne peut pas chaque 10 ou 12 mois, organiser des élections“, a affirmé le président de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *