Le Sénégal est prêt pour l’organisation du 9e forum mondial de l’eau. L’assurance est donnée par Abdoulaye Sène, secrétaire exécutif du 9e forum mondial de l’eau Dakar 2022. Il était, ce dimanche, l’invité du Jury du dimanche.

Ce sommet réunira des sommités du monde notamment des chefs d’Etat et il y a déjà eu des réponses positives. Le Pape assistera-t-il à cette rencontre ? En tout cas, c’est le souhait le plus pressant du secrétaire exécutif. « Vous avez vu l’entretien entre le président de la République et le Pape. Il y a déjà de bonnes perspectives. Avec le Vatican, on organise un Webinaire le 24 mars prochain dans le sillage du processus préparatoire pour discuter du Forum et de la mobilisation des acteurs culturels et spirituels », a expliqué M. Sène. A la question de savoir si le Pape pourrait être au Sénégal l’année prochaine, il rétorque : « Nous le souhaitons. Les arrangements sont à un niveau supérieur. Le président de la république a déjà adressé une série de lettres d’invitation notamment au Pape qui a déjà manifesté un intérêt et instruit ses services à commencer à travailler avec nous. J’ai fait un point avec les services du ministère des Affaires Etrangères en fin de semaine pour voir où est-ce que nous en sommes déjà avec les retours. Nous sommes très rassurés parce que la question de l’eau est devenue une priorité surtout avec la pandémie. Tout le monde sait que l’eau sera au cœur de la relance de l’économie ».


LE PLUS GRAND ÉVÈNEMENT DE DAKAR

Abdoulaye Sène souligne qu’ils sont très engagés pour la réussite de leur mission. A l’en croire, ils ne travaillent pas seulement avec des chefs d’Etat mais aussi avec de grandes fondations. « La Fondation Gates nous accompagne fortement. L’Union africaine a décidé d’organiser en marge du forum et avant le grand sommet, un sommet extraordinaire sur l’eau. C’est vous dire qu’il y a toute une dynamique qui converge pour donner à ce forum le succès historique », dit-il.

Il annonce qu’il y aura des milliers de participants. « L’avant dernier forum qui s’est tenu en Corée du Sud a réuni 35 mille participants. Au Brésil, à Brasilia en 2018, il y avait 30 mille étrangers et 100 mille participants. Nous attendons au Sénégal, près de 10 mille participants. Ça va être l’un des plus grands évènements en termes de participants que le Sénégal va accueillir. Ce qui suppose beaucoup d’exigences », souligne-t-il. Avant d’ajouter : « au-delà du volet présentiel, nous allons organiser en plus une forme d’hybridation du forum avec des hubs virtuels au Sénégal, en Afrique et dans le monde qui vont nous pousser à toucher davantage participants ».

UN BUDGET DE PLUS DE 10 MILLIARDS

Même si Abdoulaye Sène n’a pas donné un montant exact, le budget va dépasser la dizaine de milliards. Ce, parce que, d’après lui, ils ont, suivant les orientations qui leur ont été données, proposé beaucoup d’innovations qui permettront de rendre ce forum plus efficace. Mieux, il signale que le forum va être essentiellement supporter dans des partenariats qui sont en train de se développer. « Aujourd’hui, on a signé une douzaine de partenariats internationaux avec des pays qui ont des engagements sur l’eau. Ce sera un coût que nous ciblons avec tous les ajustements en cours de l’ordre de la dizaine de milliards de francs CFA ».

En effet, même si Abdoulaye Sène soutient qu’ils sont prêts pour l’organisation de ce forum en 2022, force est de constater que la maladie demeure toujours au Sénégal. Donc, Il y a encore des incertitudes pour la tenue dudit forum. Mais, Sène rassure qu’ils sont en train de travailler sur plusieurs scénarios. « Pour l’organisation de la grande cérémonie d’ouverture, nous sommes en train de travailler pour avoir un site comme Dakar Arena où on peut organiser les choses en respectant les mesures barrières. Nous sommes convaincus de la mobilisation à l’échelle mondiale, quelle que soit la gravité de cette maladie. Il faut qu’on réussisse la campagne de vaccination pour que les hôtes du Sénégal puissent se rassurer », ajoute-t-il, tout déclarant que ce forum sera un moment pour le Sénégal de se repositionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *