Ce sont les dégâts collatéraux des émeutes suite à l’arrestation de Ousmane Sonko.

Plusieurs stations d’essence Total et des magasins d’Auchan ont été la cible des manifestants.

D’après L’Observateur, plus de 2000 emplois ont été suspendus à Total.

Les pertes sont estimées à plusieurs milliards.

À Auchan, des travailleurs contractuels ont été remerciés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *