S’il y’a quelqu’un engageant bien le mode Fast Track, c’est le président Macky Sall. Après le conseil présidentiel tenu à Diamniadio en avril dernier et dans lequel il a été décidé la mise en place d’un programme d’urgence pour l’emploi des jeunes, il est aujourd’hui question d’accélérer sa mise en œuvre. Ce Samedi, le chef de l’État a présidé en présence du gouvernement, un séminaire gouvernemental pour améliorer l’effectivité de ce programme.

En effet, pour le président Macky Sall, “la mise en œuvre de ce programme de recrutement est d’autant plus important du moment où il intègre la plus grande opération de recrutement de l’histoire du Sénégal”. C’est donc une opération énorme, lance le président Macky Sall devant ses ministres et autres directeurs et chefs d’agence.

Le président Macky Sall estime importante cette approche inter-ministérielle car, mettant en synergie toutes les actions des ministres qui peuvent faciliter la mise en place de ce programme de recrutement. Il faudra faire recours à deux termes importants, notamment, “la simplicité et la proximité” a lancé le chef de l’État.

Ainsi, le président Macky Sall a invité ses ministres à engager dès la semaine prochaine, les processus de recrutement. Il s’agira notamment des modalités d’appel à candidature et les autres procédures qu’il faudra pour des recrutements appropriés. Aussi, en adoptant ce recrutement, le président Macky Sall engage le gouvernement à l’approche territoriale et aussi à l’échelle départementale. Il faudra donc faire des projections au niveau des communes. Ce sera valable pour les emplois, mais aussi et surtout pour les financements à l’entrepreneuriat. Il s’agira de territorialiser le programme d’urgence d’où la déconcentration et la décentralisation des actions.

Dans ce recrutement, pour chaque catégorie de métier, le président invite les ministres à aller au quota par département. Il doit subir un dispatching selon les communes qui composent le département. Cette approche doit être faite pour le financement, comme pour la formation professionnelle et l’apprentissage.

Le président de la République annonce également la décision de donner les premiers emplois avec des contrats de 2 ans, renouvelables une fois. Après, il faudra une pérennisation de ces emplois. Pour cela, le président Macky Sall rappelle qu’une réflexion sera finalisée pour la question  de la prise en charge de ces travailleurs et tout ce qui peut concerner la couverture maladie et les cotisations sociales. 

Le président Macky Sall rappelle au gouvernement l’importance qu’il accorde à la territorialisation des financements avec notamment la DER/FJ qui sera un guichet unique de financement. Il s’agira aussi pour le président d’organiser le pôle emploi-entrepreneuriat en guichet unique intégrant l’accueil, l’orientation, le financement et le suivi-évaluation. La révision de la convention État-employeur par le ministère de l’emploi en relation avec le secteur privé n’a pas été omise par le président Macky Sall au cours de la rencontre avec ses ministres. 

Rappelons que le programme inclut le recrutement spécial de 65.000 emplois dans plusieurs domaines comme le reboisement, la sécurité, l’éducation, l’hygiène publique etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *