Après l’arrestation du ressortissant cap-verdien qui avait ingurgité 41 boulettes de cocaïne à l’Aéroport International Blaise Diagne, les limiers de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants ont appréhendé ses complices. D’après l’Obs, les limiers avaient décelé depuis quelques semaines une mafia de la poudre blanche tenue par des ressortissants étrangers qui s’apprêtaient à convoyer de la drogue via une mule. Dans ce sens, trois suspects ont été identifiés et localisés au quartier Ouest Foire. Un dispositif d’intervention appréhendera les mis en cause surpris dans leur appartement. Conduit dans les locaux de l’OCTRIS où ils sont gardés à vue, leur implication dans ce trafic de cocaïne étant confirmée par des éléments de preuves et autres pièces, à conviction. L’enquête suit son cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *