Le célèbre volcan Nyiragongo, près de la ville de Goma, dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), est entré samedi soir en soudaine activité. Les autorités ont ordonné l’évacuation de la ville.

De fortes émanations de lumière rouge – sortant du cratère – sont visibles depuis Goma. Des odeurs de soufre sont perceptibles dans la ville.  Le Nyiragongo est entré en activité vers 19h heure locale. 

Une première fissure est apparue sur le flanc est du volcan et la lave a commencé à se diriger vers la localité de Kibati et vers le Rwanda. Puis vers 22h30, une deuxième fissure s’est ouverte coté ouest. Dans ce cas-ci, la lave prend la direction de Goma. Le débit est faible et lent mais par mesure de précautions, l’ordre d’évacuer a été donné.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=rfi&dnt=false&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3R3ZWV0X2VtYmVkX2NsaWNrYWJpbGl0eV8xMjEwMiI6eyJidWNrZXQiOiJjb250cm9sIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1396204105752793094&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.rfi.fr%2Ffr%2Fafrique%2F20210522-rdc-le-volcan-nyiragongo-pr%25C3%25A8s-de-goma-entre-en-%25C3%25A9ruption&sessionId=604ef31e8a13bbaefc3f29c3540f20c5269a97cf&siteScreenName=RFI&theme=light&widgetsVersion=82e1070%3A1619632193066&width=550pxLes autorités demandent à la population de quitter la ville dans le calme. Une majorité est en train de prendre la direction de Saké vers l’ouest. Mais certain ont pris la direction de la frontière avec le Rwanda, ce qu’on appelle « la grande barrière ».

Selon le gouverneur de la province des discussions sont en cours pour que la frontière puisse être ouverte et que la population puisse se mettre à l’abris.

Les lignes électriques de la centrale de Matebe ont été coupées ;ce qui a plongé la ville de Goma dans le noir et provoqué dans la soirée des mouvements de panique parmi la population. https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=rfi&dnt=false&embedId=twitter-widget-1&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3R3ZWV0X2VtYmVkX2NsaWNrYWJpbGl0eV8xMjEwMiI6eyJidWNrZXQiOiJjb250cm9sIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1396161324720209931&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.rfi.fr%2Ffr%2Fafrique%2F20210522-rdc-le-volcan-nyiragongo-pr%25C3%25A8s-de-goma-entre-en-%25C3%25A9ruption&sessionId=604ef31e8a13bbaefc3f29c3540f20c5269a97cf&siteScreenName=RFI&theme=light&widgetsVersion=82e1070%3A1619632193066&width=550px

La dernière éruption de Nyiragongo, haut de plus de 3.000 mètres, remonte au 17 janvier 2002. Elle avait causé la mort de plus d’une centaine de personnes, couvrant de lave quasiment toute la partie Est de Goma, y compris la moitié de la piste de l’aéroport de la ville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *