Le Fonds de Garantie des Investissements Prioritaires (FONGIP), en tant que bras technique du ministère de l’Economie, du plan et de la coopération (MEPC), chargé de la mise en œuvre du plan de relance économique PAP2A relance, se félicite de l’adoption en conseil des ministres du 31 mars 2021, du décret portant création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement du comité de gestion du mécanisme de financement du plan de relance économique PAP2A relance.  Cette adoption marque une grande étape dans la phase d’opérationnalisation de ce mécanisme de financement destiné aux entreprises du secteur privé national. En effet, ce comité de gestion, composé des différents ministères sectoriels, du secteur privé national, des banques et de la société civile, est l’instance de validation des dossiers des entreprises proposées par les banques après l’avis technique du FONGIP. Ce comité représente également une gaze de transparence dans le processus d’octroi de la garantie pour toutes les entreprises du secteur privé national.
 
Le FONGIP rappelle à tous les acteurs économiques, qu’ils peuvent se rapprocher de leurs banquiers pour faire une demande de financement dans le cadre du plan de relance économique PAP2A. Elles peuvent se rapprocher des services du FONGIP pour plus de détails le cas échéant.
 
Conformément à la volonté exprimée par le Chef de l’Etat Monsieur Macky SALL, Les conditions de financements ont été considérablement allégés pour permettre aux entreprises bénéficiaires d’amorcer la relance de leurs activités dans un contexte de crise sanitaire mondiale de la covid19.
 
En effet, pour ce mécanisme de financement les conditions de crédits retenues sont :
 
Taux d’intérêt de sortie plafonné à 5,5% l’an ;
Durée des crédits d’investissement : entre 7 et 10 ans ;
Durée des crédits de trésorerie : 02 ans au maximum ;
Différé de paiement : possibilité d’un différé de 06 à 24 mois au plus ;
Montant maximal : les crédits seront dimensionnés sur la base du dossier qui sera présenté ;
Financements éligibles : besoins en fonds de roulement et investissements.
Quotité de garantie du FONGIP : comprise entre 40% et 70% selon le type d’entreprise et le secteur d’activité.
Pour finir, l’Administrateur Général du FONGIP, Mme Thérèse Faye Diouf félicite le Président SALL pour sa vision économique, qui place le secteur privé national au cœur de la relance économique.
 
Elle remercie également le ministre en charge de l’économie Monsieur Amadou Hott pour son soutien et son pragmatisme pour une mise en œuvre efficace du PAPA2A relance.
 
Enfin, elle lance un appel à tous les acteurs de l’écosystème financier national, particulièrement les banques et le secteur privé national à s’approprier ce mécanisme innovant pour créer les conditions d’une croissance économique forte et créatrice d’emplois pour la jeunesse sénégalaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *